ARGUENON CYCLOSPORT PLANCOET

ARGUENON CYCLOSPORT PLANCOET

SUR LE GRAND PLATEAU ET EN ROUE LIBRE >>>>> L'INVITE DU MOIS DE SEPTEMBRE 2016

Photo0463.jpg

 

Pour cette rentrée cyclosportive, le grand plateau a sollicité GILDAS ( BOUTROS ) Membre du bureau d'Arguenon Cyclosport mais aussi Trésorier de l'association chère à Jean-Noël Bonenfant - Président de " Pédalez et Marchez contre le cancer "  - qui organise chaque année avec toujours autant de succès cette journée cycliste à St Denoual au profit de la lutte contre cette maladie. 

 

En préambule aux questions du grand plateau, Gildas nous raconte sa journée du 11 Septembre dernier :

 

Dès Mai, nous réunissons le comité des fêtes pour préparer notre journée avec les bénévoles et fin Août nous n'avons plus qu'à confirmer l'ensemble de la préparation.

Le vendredi précédant la manifestation commence le montage des différents stands suivant la disponiblité des uns et des autres mais ce sera terminé le samedi soir.

Les cloches de l'angélus sonnent, nous sommes dimanche 11septembre, j'arrive sur le site et un vététiste stationne son véhicule près du mien, il sort son vélo et porte une lampe frontale.

Je passe rapidement devant les différents stands, il manque encore quelques bénévoles car nous avons prévu d'ouvrir à 7H30. Je salue notre Président qui a très peu dormi sur le site car son matelas s'est dégonflé. La météo promet d'être bonne. Après les vététistes ce sont les cyclos qui arrivent et le stand des marcheurs s'inquiète du peu de personnes présentes, mais il n'est que 8 heures. Je suis momentanément aux inscriptions internet ce qui me permet également de saluer les très nombreux camarades du club qui passent ; c'est l'arrivée massive des cyclos. Il est déjà 8H30 près de 240 cyclos partent ensemble et ce stand va fermer rapidement car ces bénévoles sont attendus sur la rando. Les cyclos retardataires iront s'inscrire au stand VTT. Les Vététistes arrivent de façon plus étalée mais le gros du flot est déjà là aussi, ils seront 340 environ. Cette fois les marcheurs qui partent à 9 heures arrivent en masse ils seront 450 environ. Toutes les inscriptions internet ont été retirées ; le Président ne va pas tarder à s'impatienter et demander le nombre de participants car l'enjeu de la réussite est là. Donc je fais fermer les stands un à un pour faire le comptage et ne plus laisser qu'un point d'inscriptions pour les ultimes retardataires. Le comptage se termine peu avant onze heures. Pendant ce temps se déroule le contre-la-montre des 70 coureurs de la course en ligne de l'après-midi. Onze heures je rejoins mon groupe de musique et ensuite c'est le déjeuner rapide car je dois aller sur le podium pour les courses de l'après-midi où j'attribue les primes et distribue les prix annexes après les courses. Continuellement au cours de cette journée les dons sont déposés dans l'urne et je les compabilise pour communiquer régulièrement le niveau de dons à l'animateur. Puis la journée se termine par la fermeture des stands traditionnels galettes-saucisses, buvette et déjà le démontage de quelques stands ainsi que l'enlèvement des barrières.

Il est 21 heures je rentre. Le Lendemain c'est le démontage des derniers stands et bilan provisoire des recettes. C'est le vécu, de l'intérieur, d'un des très nombreux bénévoles de cette journée.

 

Peux tu nous donner quelques chiffres sur cette journée ?

 

Oui, bien sûr. Il y a eu au total environ  - et en chiffre rond - 1050 participants sur l'ensemble de cette matinée. la répartition est de l'ordre de 450 marcheurs, 300 Vététistes et autant de cyclos . Nous retrouvons à peu près les chiffres de 2014, l'année dernière nous avions dû faire face à une concentration de marcheurs sur  Pluduno qui nous avait enlevé une bonne centaine de marcheurs.

 

Les fonds récoltés au cours de cette journée seront prochainement reversés en faveur de la lutte contre le cancer.  

 

Retour sur le Grand Plateau 

 

ACS : 1) Depuis combien de temps es tu licencié au Club et de quelle manière as tu découvert le Club ?

 

 

Je dois être licencié depuis 2006 environ. Habitant Rennes à cette époque et possédant une maison à Saint-Denoual, lors de mes sorties de week-end je vous ai rencontré sur les routes environnantes et la couleur du maillot me plaisait bien.

 

 

 

ACS : 2) Tu as fait de la compétition , Quelle est ta plus belle victoire ?

 

 

J'ai très peu couru mais c'est à Broons que j'ai gagné dans ma catégorie. Mais paradoxalement c'est une place de deuxième que je pense être la plus belle, lors du championnat départemental aux Champs-Géraux où j'aurais dû gagner ce jour là : ma course fut bien menée jusqu'au moment où un inconnu, pour moi, m'a devancé de peu sur la ligne.

 

 

 

ACS :  3) Qui est ton coureur préféré ?

 

Bernard HINAULT bien sûr.

 

 

 

ACS  : 4) Pour quelles raisons ?

 

D'abord sa pugnacité sur le vélo c'était un vrai guerrier, puis sa volonté de défendre son sport et ensuite sa franchise.

 

 

ACS :  5) Stade Rennais ou En Avant de Guingamp ?

 

Je ne ferai pas de jaloux : ni l'un ni l'autre, désolé je ne suis pas football mais plutôt rugby pour l'état d'esprit aussi bien des joueurs que des spectateurs.

 

 

ACS  : 6) Ton plat préféré ?

 

Je n'ai pas terminé mon repas si je n'ai pas mangé un dessert quel qu'il soit. Mais ma gourmandise est une Polonaise, ne vous enflammez pas !! C'est une brioche avec une crème pâtissière aux fruits confits, le tout enrobé de meringue.

 

 

ACS : 7) Ton endroit préféré ?

 

La Bretagne bien évidemment et la côte d'émeraude qui a su conserver l'authenticité de son littoral.

 

 

 

ACS : 8) Un pays ou une ville que tu as aimé visité ?

 

 

Ni l'un ni l'autre mais une île : La Réunion où j'ai vécu quatre ans. Les sites les plus remarquables ce sont, le cirque de Mafate que l'on ne peut découvrir qu'à pied, et le Piton de la Fournaise en éruption : voir la lave couler et projeter par le cratère ; le ressenti est quasi indescriptible, c'est à la fois magnifique et effrayant.

 

 

ACS : 9) Quelle qualité apprécies tu le plus chez les autres ?

 

La franchise, l'honnêteté, l'humilité et la solidarité.

 

 

ACS : 10) Le défaut qui t'insupporte ?

 

Forcément le mensonge.

 

 

ACS : 11) Quels sont tes loisirs préférés ou autres passions ?

 

La natation, la pêche sous-marine et la musique traditionnelle.

 

 

ACS  : 12) Une personnalité, un artiste ou un sportif toutes disciplines confondues que tu apprécies ?

 

Napoléon BONAPARTE ; Pas pour ses batailles, mais une partie des textes établis sous son mandat régissent toujours certains moments de notre vie actuelle (code civil).



 

ACS : 13) La principale qualité du club ?

 

La sympathie et aussi l'humour.

 

 

ACS : 14) Que souhaiterais tu voir s’améliorer ?

 

La solidarité et la cohésion.

 

 

ACS  : 15) Que lis tu  ?

 

Des biographies et récits d'aventuriers contemporains.

 

 

ACS : 16) Un souhait, un rêve ou un vœu ?

 

Continuer à rouler aussi longtemps que Robert Diveu notre doyen.

 

 

ACS : 17) Une anecdote de vélo ?

 

L'acquisition de mes premières pédales automatiques :

sur mon VTT, il y a environ 30 ans : Achat dans un magasin spécialisé à PARIS : voulez-vous qu'on vous les montent ? Bien sûr, car j'étais venu à vélo. Démonstration du vendeur dans le magasin, j'ai tout compris. Je sors dans la rue devant le magasin : rien n'y fait, pas moyen d'enclencher, la honte ! Je pars plus loin et en roulant miracle une des deux s'enclenche puis l'autre. Ouf l'honneur est sauf ! De plus les potes n'en ont pas encore, il faudra leur faire une démonstration. C'était du solide : elles fonctionnent toujours sur le même vélo.

 

 

Merci Gildas pour tes confidences. Rendez-vous courant Octobre pour un nouvel invité à découvrir. En attendant bonne route à toutes et tous. 



22/09/2016
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 100 autres membres