ARGUENON CYCLOSPORT PLANCOET

ARGUENON CYCLOSPORT PLANCOET

"Les jeudis du sauve qui peut"

0 appréciations
Hors-ligne
"On peut en savoir plus sur quelqu'un en une heure de jeu qu' en une année de conversation" PLATON
Une question:
Différence entre:
-celui qui connait une crevaison
-celui qui connait un incident mécanique
-celui qui est victime d' une chute
-celui qui a une panne de jambes dans une côte
Les trois premiers font, à juste titre, l' objet d' une attention particulière pour ne pas abandonner la victime à sa solitude. Dans le dernier cas, la victime est délaissée sur la route les jeudis du sauve qui peut, sans troubler la majorité et pourtant la solitude est identique. L' égocentrisme supplante allégrement la commisération.
La convivialité est trop souvent à géométrie variable au sein de notre club de cyclos où la notion de sortie groupée s' évapore au fil des kilomètres au détriment d' une relation positive entre tous .
Il serait bien présomptueux de penser y porter remède au regard des années d' expérience et des nombreux rappels au sens des autres . En revanche, il est toujours loisible de s'adapter à ces comportements inadéquats et pour ma part j' y veillerai....et vraisemblablement que le relationnel en pâtira mais je n' y peux mais.

0 appréciations
Hors-ligne
Il est insupportable de laisser derrière quelqu'un a fortiori du club s'il ne l'a pas expressément demandé. Suis-je rabat joie en rappelant que la non-assistance à personne en danger est un délit pénal, espérons de ne pas en arriver là un jour ; soyons un peu attentif à l'autre au cours de nos sorties du jeudi et autres....
Gildas

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 95 autres membres