ARGUENON CYCLOSPORT PLANCOET

ARGUENON CYCLOSPORT PLANCOET

SUR LE GRAND PLATEAU ET EN ROUE LIBRE>>>>> L'INVITE DU MOIS DE JUILLET 2016

P1040555.JPG

 

 

Son homonyme est un chanteur bien connu mais notre Daniel GUICHARD sait faire bien d'autres choses.... Il forme avec son épouse Françoise  un Duo  de musiciens que nous retrouvons régulièrement dans notre région pour promouvoir la musique Celtique dans les Fêtes locales. Sportif accompli depuis de très nombreuses années il a découvert le vélo sur le tard. 

 

Il nous fait part de ses confidences . 

 

******

ACS : 1) Depuis combien de temps es-tu licencié au Club et de quelle manière as- tu découvert le Club ?

 

En 2008, un chirurgien que je consultais pour une blessure au talon droit qui me gênait pour courir, m'a fortement conseillé la pratique du vélo, une intervention chirurgicale s'avérant délicate.

 

Ne connaissant absolument rien au vélo je me suis mis en quête d'un club. J'ai adhéré au club de Saint-Cast le Guildo avec qui j'ai fait... deux sorties, l'expérience s'avérant peu convaincante. Si, un seul bon souvenir : le soutien d'Olivier Roze, licencié de ce club. J'ai ensuite contacté le Président du Club FFC de Plancoët qui m'a conseillé de me rapprocher de Maurice Moulin, Président du Club Arguenon Cyclosport à cette époque .

 

2) Quel est ton meilleur souvenir ou plus grande satisfaction dans la pratique du vélo ?

 

C'est la traversée des Alpes, de Menton à Evian, au cours de laquelle j'ai souvent pensé à Claude Henry qui m'avait prodigué ce conseil : "au freinage, 80% à l'avant, 20% à l'arrière".

 

3) Qui est ton coureur préféré ?

 

Romain Bardet.

 

4) Pour quelles raisons ?

 

Je trouve qu'il met beaucoup d'intelligence et de sérieux dans sa pratique du vélo ; je l'ai particulièrement découvert et apprécié au cours d'un reportage qui lui était consacré sur Eurosport. Je trouve qu'il donne à ce sport toute sa dimension humaine, tout en étant très humble dans la victoire.

 

5) Un pays ou une ville que tu as aimé visité ?

 

Françoise et moi préférons l'authenticité de la province, plus précisément de la campagne et de ses habitants, par exemple, j'ai été fasciné en traversant l'Aubrac au cours de notre périple sur le chemin de Compostelle, par le travail des agriculteurs éleveurs dans cet environnement particulièrement rude en hiver.

 

6) Stade Rennais ou En Avant de Guingamp ?

 

Je serais tenté de mettre le ballon en touche car je m'intéresse très peu aux équipes professionnelles. Sentimentalement, je dirai "En Avant de Guingamp" .

 

7) Ton plat préféré ?

 

Un plat que je ne mangerai plus, le ragoût d'ormeaux que nous cuisinait maman.

 

8) Quelle qualité apprécies-tu le plus chez les autres ?

 

L'humilité, dans le sport et dans la connaissance nous avons toujours à apprendre des autres.

 

9) Le défaut qui t'insupporte ?

 

La désinvolture, c'est-à-dire le manque de considération envers les autres.

 

10) Quels sont tes loisirs préférés ou autres passions ?

 

Ce n'est un secret pour personne : la musique, à laquelle je consacre une heure par jour. Elle est pour nous un but de voyage et nous procure des rencontres extraordinaires. A titre d'exemple, en octobre 2015 nous avons joué dans la cour d'honneur du palais de Monaco pour le prince Albert.

 

Duo Guichard.jpg

L' histoire contemporaine, tout particulièrement la guerre 1914-1918. Mon intérêt prend sa source dans les quelques récits de mon grand-père paternel. A Saint-Jacut, j'ai réalisé un panneau, aujourd'hui placé à proximité du monument aux morts, sur lequel je précise les circonstances du décès de nos morts Jaguens durant cette période.

11) La principale qualité du club ?

 

La diversité sociale, par les âges et les professions exercées, ce qui est pour moi un véritable enrichissement : découverte de l'agriculture avec Joseph, du métier de boulanger avec Robert, conseils en mécanique auprès d'Etienne, etc.

12) Que souhaiterais tu voir s’améliorer ?

 

Le peu de réponses au projet de la sortie longue annuelle m'a beaucoup déçu, je pense qu'au moins une journée par an, les plus faibles et les plus forts devraient se retrouver pour partager leur passion en oubliant pour une fois la notion de moyenne et la compétition. Adhérer à un club c'est recevoir mais aussi donner. Un autre point : plus de vigilance aux cours des sorties envers ceux qui décrochent !

J'aime citer Robert Diveu, qui est un sage parmi les sages : "avant, je me battais pour être devant, aujourd'hui je me bats pour être derrière" très belle formule que chacun devrait avoir présente à l'esprit.

13) Que lis-tu ?

 

Des livres à caractère historique.

 

14) Un souhait, un rêve ou un vœu ?

 

Plus de solidarité et de compréhension entre les hommes, mais dans ce domaine je suis intimement convaincu d'être un grand rêveur.

 

15) Une anecdote de vélo ?

 

Peu glorieuse pour moi mais tant pis. Rassurez-vous, c'était à la veille de mon arrivée dans le club.

Comme je l'ai dit plus haut, étant blessé je ne pouvais plus courir et, sur le conseil du chirurgien je débutais le vélo pour conserver un minimum de forme. Or, nous trouvant un jour à Redon, je décide de rouler sur le chemin de halage. Au bout de 25 km, crevaison. Je répare mais, en gonflant, je casse la valve. Pas de deuxième chambre, élémentaire dirait Etienne ! J'avise un village à un bon kilomètre et j'y parviens clopin-clopant. Je sonne à une première maison, c'est l'infirmière du village, elle téléphone à un taxi et à son grand étonnement Françoise me voit arriver au bout de 3 bonnes heures dans une camionnette-taxi. Ce jour-là, j'ai commencé à comprendre que le vélo, sur le plan matériel, c'est un peu plus compliqué que la course à pied.

 

Merci à tous pour votre accueil au club.



30/07/2016
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 97 autres membres